Dark Time of the Galaxy

Module de Jeu Neverwinter Nights dans l'univers de Star Wars
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un pilote dans les etoiles...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
didi
Explorateur


Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Un pilote dans les etoiles...   Dim 25 Mai - 16:41

*Jarek est installé au commande duGhtroc 720 un carnet à la main et il écrit ceci...*

Ma vie a vraiment changé depuis que j'ai rencontré ce gamin étrange et de ce mécano brillant... Hier je n'étais rien, j'étais perdu errant dans Tatooine sans but ni envie. Je n'avais que des rêves qui me menaient loin de ce désert aride. Je rêvais de voir autre chose dans ma vie que des brigands et des pauvres gens perdus. Tyrka et Torgax ont vraiment su me faire sortir de toute cette merde. En plus de m'avoir sauvé la vie face aux tuskens et à ces maudits gardes de l'Empire, Tyrka fait encore plus et me donne une vrai raison de me battre. J'ai enfin pu me rendre conte que je pouvais arriver à quelque chose et le fait d'être au commande de ce zinc me donne tellement de bonheur et de liberté. Mes rêves vont peut être prendre forme. Suite à cela, toujours grâce à mes deux compères, j'ai découvert ce qui était réellement arrivé à mon père et me voilà avec un avenir qui se trace devant moi. Ma vie va enfin ressembler à quelque chose...

*Jarek ferme son carnet et le met en dessous du siège de pilotage, et après un soupir de soulagement et un large sourire il met les réacteurs à pleine puissance...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didi
Explorateur


Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Un pilote dans les etoiles...   Mar 27 Mai - 17:11

*Jarek regarde son bras et prend son carnet*

Tout s’éclairci, je comprends mieux à présent ce qu’il m’arrive. Ma destinée est entre mes mains et si mon destin m’a poussé à rencontrer ces personnes c’est pour moi une chance de faire un choix. Décidé de rester un simple pilote de cargo ou plutôt gravir les échelons pour suivre les traces de mon père. Je pense que le choix est tout fait, de plus j’ai un nouvel objectif, c’est aider ce jeune homme à trouver qui il est vraiment et tout faire pour que lui aussi trouve sa vraie voie. Une chose est sur, sa sagesse dépasse en tout point son age… Nous sommes partis tous les trois pour des aventures qui dicteront notre avenir.

*retire son pansement et constate que la plaie s’est refermée*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didi
Explorateur


Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Un pilote dans les etoiles...   Mer 28 Mai - 14:58

Journal de bord de Jarek Orvold :

-Le Ghtroc 720:

o Description : Vaisseau de type cargo, spacieu, comportant des chambres, une infirmerie, etc. …
o Puissance : 3 réacteurs de puissance moyenne, pratique pour les longs trajets.
*Jarek continue sa description du vaisseau et de toutes ses propriétés.*

-Planètes visités :

o Tatooine : planète de désert aride, population de brigands et de marchands en tout genre, contrôlé par l’Empire.
o Nar Shaddaa : planète très peuplée, ville vaste remplies de marchands et de gens plus aisés.
o Vordan : Planète remplies de marécages, pas de civilisation apparente, quelques animaux hostile. Seul habitant rencontré, un Hermite qui a complètement perdu la tête.

-Notes personnelles :

o Tatooine : planète de ma naissance, horrible à vivre, mon seul regret
c’est d’y être resté trop longtemps. Mais j’ai encore beaucoup d’affaire à régler sur place.
o Nar Shaddaa : Immense ville complètement commercial. On peut y rencontrer pas mal de personnes de haut statut, ainsi qu'enormement de contrebandiers. On peut y trouver pas mal de choses et notamment les Hutts, qui eux dirigent le commerce sur place, surtout le marché noir.
o Vodran : Il n’y a vraiment que des marécages à perte de vue, aucune civilisation pour nous accueillir, on peut s’y perdre très facilement.

*Jarek ferme son carnet de bord*

« Il faudra que je le tienne à jours. Et je préfère ne rien dévoiler sur Isar II, ça pourrai tomber dans de mauvaises mains. »

*Jarek range son carnet avec l’autre et sort du vaisseau *

(Je le rééditerai au fil du temps pour le mettre à jour en fonction du rp)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didi
Explorateur


Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Un pilote dans les etoiles...   Ven 13 Juin - 15:05

Après tout ce n'est qu'une jambe...

*Jarek ouvre son carnet après tout ce temps et décide d‘écrire ses dernières mésaventures*

Journée banale dans le monde banal, Tatooine. Je croise Torgax, fumant toujours comme un dragon, ensuite vient se joindre à nous Tyrka qui venait de terminer son service à l’hôpital. Lors de mes embardées d’explication entre amis, oui je dit bien amis, je tourne là tête et j’aperçois un homme qui attire particulièrement mon attention. Il était vêtu d’une tenue typique de chasseur de prime expérimenté. Notre curiosité pris le dessus et une seule chose nous obsédait, suivre cet homme pour en savoir plus bien sur. Arrivé à proximité de deux rochers nous avons remarqué deux silhouette. La première était notre homme et l’autre était une femme apparemment bien équipée. Nous avons ensuite continué à les suivre et nous avons entendu des cris Tusken. Résultat nous avions un cadavre tué à la perfection devant nous. Tosche n’était pas loin, de plus il y avait une guilde de chasseur de prime là bas. On eu alors l’excellente idée de rentrer en nous faisant passer pour des chasseurs de prime habitués. Maintenant réfléchis je ne pense pas que c’était une bonne idée. C’est là que la femme, commença à s’intéresser aux annonces de mise à prix. Elle était fort intéressée par un certain Solo qui était apparemment dans l’alliance rebelle. Ni une ni deux nous voilà partit pour Isar II pour prévenir au plus vite de la menace qui pesait sur l’un des nôtres. Le message fut vite passé mais bien vite nous avons été affectés pour une nouvelle mission. Ils nous fallait retrouver le Major qui était parti à l’extérieur de la base et qui était injoignable. Partis pour une nouvelle expédition nous étions loin de penser que celle-ci allait nous attirer pas mal d’ennuie.

*regarde sa jambe et soupire*

Après quelques heures d’expédition et quelques problèmes rencontrés nous sommes tombés sur un immense colosse que si dirigeait vers nous, Tyrka monte sur un rocher de glace à l’aide du jet pack et Torgax était coincé de l’autre coté d’un ravin au commande d’une moto jet. Il ne restait plus que moi, face au monstre, il ne lui fallu qu’un coup de griffe pour me sectionner la jambe et me mettre dans un état proche de la fin. Je ne me souviens plus de rien à partir de ce moment là.

Je me suis réveillé dans une cuve de Bacta, après avoir passé presque deux jours dans cette cuve je me retrouve sur un lit. Torgax m’avais déjà confectionné un genre de soutien métallique pour ma jambe. Et voilà partit pour quelques jours de rétablissement…

Heureusement que Tyrka et Torgax étaient là pour me sortir de cette galère ou alors je serais resté là mort congelé. Je suis également heureux que le Major s’en soit sortit sain et sauf. Suite à cette escapade et après mon rétablissement nous avons étés tout les trois affectés à des postes différents en fonction de nos compétences. J’ai pour ma part reçu les commandes d’un airspeeder. J’espère que je ferai mes preuve à bord de cet appareil…


Dernière édition par didi le Ven 13 Juin - 17:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didi
Explorateur


Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Un pilote dans les etoiles...   Ven 13 Juin - 15:09

L'Empire a t'il bien fait de l'enfermer?

*Jarek range quelques trucs dans le vaisseau quand t il reçoit un appel*

« Jarek c’est Tyrka, j’ai besoin de toi je suis prisonnier à Motesta, vite… »

*Jarek lance les moteurs sans plus attendre et décolle de l’astroport d’anchoread*

Le vol se passe sans problème mais Jarek a quelques difficultés pour approcher la prison. Il décide alors d’aller un peut plus loin pour permettre à Tyrka de monter dans le vaisseau suite à son évasion. Chose faite Tyrka rentre en courant dans le vaisseau, et sans même le temps de prononcer un mot, que Jarek était déjà partit en direction de Nar Shaddaa.

Voilà une belle affiche d’avis de recherche qui suite à la fuite de notre jeune homme aux allures sage. La décision est vite prise, il faut nous mettre à couvert pour quelques jours…


Dernière édition par didi le Ven 13 Juin - 17:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didi
Explorateur


Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Un pilote dans les etoiles...   Ven 13 Juin - 15:23

Une planète bleu:
*Jarek reçoit un appel de Tyrka*
« Vient vite à l’astroport on à besoin de toi »
*Jarek écrase sa cigarette et quitte le quartier commercial, pour arriver à l’astroport »

Pas mal de monde était présent, Abram, Hiztaar, Sean, Torgax, Quilan, Kera et Tyrka. Il me mette au courant de la situation, toujours des histoires de Ash pour rassembler autant de personnes. Avant de décoller il fallait connaître notre destination final, pour ça il nous fallait nous rendre chez la dame sombre. Je n’ai pas tout compris chez elle mais, une chose est sur c’était qu’on était partit pour une planète gorgée d’eau sans savoir ce qu’il s’y trouvait. Bref après repérage de l’endroit grâce à l’artefact Sith, nous voilà à bord d’un YT-1300 gentiment prêté par la dame sombre pour cette mission. Ah oui, j’ai oublié de préciser que nous allions chercher après la tombe d’un seigneur Sith, une ballade de plaisir en gros.

Le voyage se passe sans problèmes, il faut dire qu’avec deux grand pilotes comme Abram et moi-même, il serait impossible que ça tourne mal. Arrivé sur place, je détecte une plateforme métallique à la surface. Atterrissage sans soucis, Abram maîtrise bien ce genre de vaisseau. Il était temps pour nous d'explorer cette planète, pas trop rassurés nous nous aventurons dans un passage qui nous fait descendre dans un genre de bunker sous marin assez impressionnant. C’est là qu’on commencés les problèmes, des lieux qui semblent assez désert et inhabités, mais qui le sont d’une certaine façon. Après beaucoup de réflexion et de précaution nous avançons à pas de loups vers cette tombe. Des conduits parsemés d’embûche et de problèmes à répétition, des casses tête assez corsés pour le mecano et les petits génie de l’informatique. Il ne faut pas oublier que nous avons également croisé des araignées coriaces et des droïdes particuliers, il y avait également pas mal de tourelles de protection.

Après toute ces péripéties, nous sommes obligé de continuer l’expédition sous le niveau de l’océan qui s’offre à nous. Difficilement mais surêment nous enfilons nos combinaisons de plongé, des gros scaphandres qui nous ont bien servis mais bien ralentit, voir mis en danger face aux créatures marine. Nous n’avions pas vraiment de direction dans laquelle nous engager, heureusement les folies de notre jeune Tyrka nous ont bien aidé sur ce coup là. Toujours porté par… ce que je sais, il était partit dans une direction sans s’arrêter ce qui nous a mené, après quelques combat à une grotte. L’air était respirable à l’intérieur ce qui nous a permis d’enlever nos combinaisons hideuse. C’était repartit pour l’exploration de cette grotte. Tout le monde s’en doute, l’endroit était habité par des bestioles peut recommandable.

Bref nous arrivons dans la pièce ou toutes nos destinés vont se modifier. Un ingénieux système Sith nous attendait. Il fallait trouver la combinaison pour arriver à notre but. Malheureusement pour ce faire, Hiztaar à été gravement blessé et à commencé un peut à délirer. Et enfin nous avons vu apparaître ce seigneur Sith. Toutes nos questions sont remontées à la surface, tout le monde était plongé dans ses paroles, comme troublés par l’apprentissage de ce seigneur noir qui se disait repentit. Après ce long moment de remise en questions de toute nos existences, nous avons du partir en catastrophe du à l’éboulement de la grotte.

Tout le chemin du retour s’est fait dans un silence d’interrogation pour tout le monde. Arrivés sur Tatooine nous avons reçu l’argent de la mission réussie, et nous nous sommes séparés pour réfléchir chacun dans notre coin à ce qui c’était vraiment passé sur cette planète, et quel enseignement nous avions reçu…

*Jarek referme son carnet après avoir écrit cette épopée, pour ensuite se diriger vers la cantina pour se changer les idées*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didi
Explorateur


Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Un pilote dans les etoiles...   Ven 20 Mar - 16:51

Jarek sort de l'ombre...

« Je ferai tout pour réaliser ton rêve mon ami... » Ce sont les derniers mots que je lui ai adressé. Je ne comprend vraiment pas ce qu'il lui est passé par la tête, partir comme ça, avec mon vaisseau. Bien qu'il l'ai déjà fait, il donnait au moins des nouvelles dans les heures qui suivaient son escapade. Que vais je bien pouvoir faire maintenant?

*Il n'a pas le temps d'allumer une cigarette que des silhouettes apparaissent dans une fumée épaisse*

Merde ils sont là.

*Des bruits de pas retentirent dans toute la ruelle, ils sont plusieurs, quelques pistolet laser font feux, un homme est pourchassé, prés de dix soldats de l'empire à ses trousses.*

Soldat: "Jarek Orvold vous êtes en état d'arrestation !"

*Une explosion retentit et la moitié des soldats restent allongés sur le sol, Jarek actionne une télécommande et allume les réacteurs de son vaisseau personnel.*

Soldat:" ABATTEZ LE !"

Dans quelle galère me suis-je donc encore foutu? Merci mon vieil ami... Bon faut que je me sorte de ces emmerde tout seul...

*Jarek saute dans son vaisseau et démarre en une fraction de seconde, il extermine les 3 soldats qui se trouvaient juste derrière les deux réacteur. Des chasseurs TIE engagent de suite la poursuite, un balais spectaculaire se passe à la sortie de Tatooine, Jarek est un excellent pilote mais ils sont vraiment très nombreux.*

L'hyper-espace ne s'enclenche pas, bon sang rien ne marche dans ce zinc.

*Jarek sans échappatoire décide de se laisser prendre pour ne pas mourir bêtement, il semble encore compter sur son ami de toujours qui lui a fait faux bon.*



Cinq ans... déjà tout ce temps passé dans ce trou, tant de torture pour avoir une bribe d'information. Mais je ne leur donnerai rien, non rien du tout. Je ne comprend toujours pas pourquoi... pourquoi m'a t'-il laissé.

*La chance tourne pour ces prisonniers et Jarek récupéré un peu d'espoir, les rebelles détruisent complètement les armadas de l'empire. Mais il n'est toujours pas là...*

Enfin libre.... c'est un miracle. Ou est mon destin maintenant? Et ou est-il?

*Jarek se retrouve alors sur Coruscant sans rien. Quelques boulot par ci par là pour se débrouiller et continuer à vivre, passant de simple taxi à transporteur de marchandise, il se retrouve alors dans un cercle de contrebandier « Les Zincs friquées ». Tout ça lui permet de surmonter pas mal de problème, il apprend aussi que la Rebellion prend le dessus et que l'Empire est en plein déclin. Tout ça ne le concerne plus vraiment à présent, ses rêves son partit depuis bien longtemps. Il n'a pas réussi... plus jamais il ne pourrai devenir comme son père, lui faire honneur... il restera donc un moins que rien toute sa vie. Seules ses années passé avaient encore....
mais ils les a en partie oubliées, les visages, les souvenirs... qui était-il à présent?*


Un rayon de soleil fait passer son visage d'ombre à la lumière, il ouvre un œil décide de se lever péniblement. Un nouveau chargement est déjà prés dans son vaisseau pour un transport d'urgence, mais cette course semble un peut différente des autres, il y a bien sur du matériel dont les pilotes ne doivent pas connaitre le contenu, mais ce qui interpelle Jarek c'est la présence d'un homme en habit étrange. A peine entré dans l'entrepôt il ressent quelques choses d'inhabituel, en temps normal il sent les odeurs de cambuit qui monte au nez, il peut percevoir la chaleur des réacteurs en plein checkup. Mais là rien de toute ces sensations, seulement une sorte d'aura qui l'entour, elle semble venir de cet inquiétant personnage prés de son zinc. Plus il s'en approche plus cette « énergie » deviens forte et monopolise tout ses sens, l'homme réagit également à son arrivé.

*Jarek allume une cigarette.*

Vous êtes? Moi c'est Bralard Luzar pilote de ce vaisseau de malheur qui se trouve derrière vous...

*L'homme relevé sa tête et laisse glisser ses mains le long de son corps.*

Notre pilote entend alors dans sa tête une projection de l'esprit de notre inconnu, « montez, nous en parlerons... ».
Je me suis sentit complètement en sécurité et en même temps j'avais l'impression que ma mémoire avait été scannée. Ils montent alors tout deux dans ce cargos. Il s'installe dans la cabine, sans un mot et quitte l'astroport.

L'homme étrange: « Vous êtes Jarek Orvold... »
Jarek: « Non je vous ai dit que j'étais Bralard Luz.....oui vous avez raison... qui êtes-vous? »
L'homme étrange: « Je suis un Maitre Jedi, je suis en mission, et j'ai perdu mon Padawan, vous êtes ma seule chance de le retrouver... vous en êtes plus que capable, je le sens »
Jarek: « un Maitre Jedi ! Mais quel est cette mission, quel rôle ais-je à jouer? »

Tant de questions tout d'un coup me viennent, il ne dit plus un mot, je suivais les indications du fichier de navigation sans un son de ma part non plus... Je me rappelle ce jours ou nous avons rencontré le Seigneur Sith, beaucoup de choses on changé à cet instant précis. Cette énergie est bien plus forte aujourd'hui et je me demande si cet homme en est l'unique cause, pourrais-je peut être... non c'est impossible seul lui pouvais le faire, mais il n'est plus là à présent, il est partit il y a déjà si longtemps.

Système de navigation « Détection d'une plateforme d'atterrissage. B145 CDF 67 entré les coordonnées »

Jarek: « Nous sommes arrivé, je vous att... »
Maitre Jedi: « J'ai besoin de vous... »

C'est repartit pour de nouvelles aventure, ou me suis-je encore fourré!? Espérons que je ne ressorte pas de cette histoire avec des blessures irréversible, *regarde ses deux meca-greffe à moiter humaine et mécanique* ce chirurgien à fait des miracles. Le débarquement se passe sans trop de soucis, on décharge le matériel, mon colis spécial m'accompagne et semble sur ses gardes. Mais qu'es ce que.... dans un soubresaut je crie: « A COUVERS » le temps d'attraper le bras du capitaine de l'astroport qu'une salve de tir blaster crible les caisses de chargement derrière lesquels nous nous étions jetés. Je ne comprend pas ce qu'il s'est passé mais visiblement j'ai l'impression d'avoir sauver quelques vie. Le temps de réaliser ce que je venais d'avoir comme réaction que les contrebandiers T'wilek était réduit au silence, le maitre Jedi avait fait très vite. Quand le calme repris le dessus sur l'astroport, le sabre laser remis à la ceinture, il me dit « Tu as vraiment du potentiel ». Ne comprenant pas tout je le suis sans discuter, quelle étrange sensation.

Passant d'échoppe en échoppe sur le marché, nous arrivons prés d'un bâtiment reculé. Seules quelques personnes peut recommandables sortaient de là, l'entrée était relativement dégradée, une partie de la façade ainsi que le couloir d'entrée s'effritait. Une grande salle nous attendait, tout me portais à croire que nous étions dans un repaire de brigands, ça puait la contrefaçon. Le maitre interrogea l'une ou l'autre personne pour trouver un certain Perobo, apparemment chef du secteur alpha de la zone 30, il dirigeait tout les transite passant par cette zone. Il devait nous mener au Padawan, mais comme toute mes missions, rien ne se déroule sans accroc. Par un concours de circonstance bien fâcheuse nous voilà pris au piégé dans un hangar, encerclé d'une dizaine de mecs armés jusqu'aux dents, une seule chose à faire, laisser parler son instinct. Tout en levant mes mains en signe de collaboration je repére un vaisseau de combat de type léger bien armer, je fais un signe à mon compère qui comprend très vite ayant lu mon plan dans mes pensée toute récente. J'entreprend une discution calamiteuse avec l'un des sous chef du groupe de tueur, après quelques calomnies, je m'avance vers l'un d'eux sans attirer l'attention, un geste parfait me fait saisir le blaster du gros balaise, j'entame alors les hostilités envers tout le groupe, après deux coups répétés sur la gâchette, un sabre laser arrache la vie du reste du groupe. Le temps de dire Jarek et me voilà à bord du vaisseau les réacteurs vrombissant. Quelques acrobaties pour sortir de la zone 30, rien de bien difficile pour mes sens de pilotage.

Peu d'information récoltés sur place mais on trouve à bord du vaisseau un message codé, un vrai coup de chance, il indique une sorte de prison, un dépôt de munition juste à coté. L'atterrissage se fais sans trop de soucis, relativement à proximité de l'entrepôt. Je ne sais même pas pourquoi je fais tout ça pour un maitre Jedi que je ne connais pas et dont je ne connais rien mais il faut que je le fasse, sans doute aurais-je une réponse à ses différents ressentit, en parlant de ces sensations une nouvelle monté de cette énergie me fait dire ces mots: « Ils sont 31 armés de blaster de type e-11, 2 sont en patrouille sur l'aile sud du bâtiments et 4 gardes protègent une porte blindé, le reste patrouille dans le secteur ouest et nord de l'aile principale ». Le maitre interpelé, me fait confiance sans posé la moindre question. Ce que j'avais décris s'averrais juste au moindre détails, je n'explique pas ce phénomène mais le principal c'est qu'il nous a permis de contourner les rondes des gardes et ne passer presque inaperçu, 2 nous ont vu mais ils n'ont pas eu le temps de dire quoi que ce soit qu'un sommeil profond s'étaient emparer d'eux. La porte blindé ainsi que ses gardes ne firent pas long feux face à la lumière vert jade du sabre, très vite entré, nous retrouvons une trentaine de personne. L'un d'entre eux était le Padawan de mon compagnon de mission. La sortie fut relativement rapide et sans perdre une seconde nous retournons vers l'astroport.

La chute de Dark Vador et de l’empereur fut un coup décisif pour mettre un terme à l'Empire. Voilà quelques année que j'ai repris mes activités habituelles pour survivre, par plusieurs reprise cette sensation revenait, mais plus aussi forte. Les choses changent dans la galaxie, mais pour moi c'est toujours la même popote.

Me voilà dans un bar, je sirote un liquide bleuté sans gout particulier, on dirait presque du Bacta. Un homme s'installe à coté de moi et me dit:

L'homme encapuchonné :« Te souviens-tu? »

La même aura, la même voix... mais pas les même intention.

Jarek :« Vous venez encore me proposer une mission suicide? »
L'homme encapuchonné:« Une academie Jedi viens d'ouvrir ses portes... je te connais et je sais de quoi tu es capable même si tu l'ignore »
Jarek : « Que veux tu que ça me face? Moi dans une academie...Jedi... »
L'homme encapuchonné:« Tu as toujours ces sensations étranges n'est-ce pas? Tu ne peux les expliquer, je pourrais peut être essayer de t'aider à trouver les réponses si tu viens avec moi »

Jarek fini son verre et regarde son vieux carnet, après l'avoir replacé dans sa veste il se lève et décide de suivre sa future destinée... en route pour de nouvelle aventure, pour une nouvelle vie, et peux être des réponses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un pilote dans les etoiles...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un pilote dans les etoiles...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Y a t-il un pilote dans l'avion ? [PV Olivia]
» Rp avec La Drew??
» Les étoiles brillent, mais pas autant que mes yeux quand je te vois.
» Ce soir, deux nouvelles étoiles brilleront dans le ciel. [Mort de Sanka' & Echos]
» Roronoa Zoro, un sabreur qui à la tête dans les étoiles.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Time of the Galaxy :: Registres de l'Académie-
Sauter vers: